Avec un peu d’amour et beaucoup de chocolat: Amitana

Afficher l'image d'origine

Description : « je n’appartiens à aucune nation, ni au pays que je fuis, ni au pays que je souhaite rejoindre et encore moins au pays que je traverse. Clandestin. Juste clandestin. Bienvenu nulle part. étranger partout » cette citation du livre Ulysse from Bagdad pourrait très bien résumer la vie d’Amitana, une jeune immigrée clandestine, qui fait la connaissance d’Emma, qui devait partir en vacances chez ses grands-parents. Mais voilà, en aidant Amitana, Emma rate son Train.Une aubaine pour elle, car si elle avait pris celui de 8h46, elle serait à l’hôpital avec les autres victimes de l’attentat du TGV. La presse pense que les auteurs de ce crime sont des intégristes nommés « les vengeurs de dieu ».
Après avoir amené sa nouvelle amie à l’hôpital, elle fait la rencontre de Nelson Rapur, vivant dans l’anonymat, du fait qu’il était condamné par les vengeurs de Dieu.
Elle décide alors de ramener chez ses grand-parents ses deux nouveaux protégés, le temps de trouver des solutions.
Mais après que la presse ait divulgué que Rapur n’était pas mort, les vengeurs de Dieu repartent à sa poursuite, et Emma ainsi que tout son entourage est concerné…

Auteur: Christian Grenier.
Nombres de pages: 182 pages.
Difficulté : ** (rapport à une mutilation chez Amitana, qui est assez « hard » et compliquée à comprendre.)

Avec un peu d’amour et beaucoup de chocolat : L’attentat

Afficher l'image d'origine

Description : Emma, 17 ans, va passez ses vacances chez ses grand-parents, un moyen de pouvoir et profiter de sa famille, du jardin, de la terrasse ou encore de la piscine des ses papy mamy et de quitter ses deux parents qui ne cessent de se disputer. Pour y aller elle doit prendre le métro, du fait que ses deux parents travaillent et ne peuvent l’amener.
Dans le métro, elle se retrouve à côté du grand auteur Nelson Rapur, vivant dans l’anonymat, car il est traqué par les vengeurs de Dieu, après qu’il ait écrit un livre où il critique l’islam trop intégriste que pratiquent les terroristes…
Mais peu après le départ, le métro rentre en collision avec un camion : des morts, des blessés graves… Emma découvre un reste de rame de métro chaotique…
Les médias, à peine informés de la présence de Rapur dans le métro, pensent à un attentat…
Emma va alors se lancer dans une véritable enquête policière, et va faire des connaissances qui vont changer le cours de sa vie…
Un livre à l’eau de rose et un véritable polar, qui se dévore très vite… A consommer sans modération !

Auteur: Christian Grenier.
Nombres de pages: 218 pages.
Difficulté: * (facile)

Eutopia

Afficher l'image d'origine

Description: Plusieurs centaines d’années après une catastrophe naturel qui a ravagé la planète, seuls quelques milliers de milliardaires vivent dans le plus grand des luxes dans une cité paradisiaque nommée eutopia. Ces « eutopiens » vivent sans craindre la mort grâce à des réincarnations successives dans des corps parfaits. Dans la cité, ils sont servis pas des robots à intelligence artificielle, et mangent grâce au travail fait par les HommeGN:
Ces hommes sont des rescapés de la catastrophe, Terriens qui ont eu la malchance d’être pauvres et se sont vu enlever toute humanité, puis modifiés génétiquement avec des gènes d’animaux pour ne plus craindre les maladies ( exemple: gène de requins pour ne pas craindre le cancer…) et travaillent maintenant les terres pour pouvoir nourrir les Eutopiens.
Un de ces milliardaires va se rendre compte des conditions de vie des HommeGN et va mener un combat acharné pour leurs droits…
Un livre émouvant sur l’importance de l’écologie, de la vie animale et de l’humanité ainsi que l’amour que l’on doit accorder à tout être humain, malgré son passé, sa culture, sa classe sociale ou encore son orientation sexuelle.

Auteur: Jean-marie Defossez
Nombre de pages: 222 pages.
Difficulté: * (facile)

Je tiens à ajouter que ce livre doit être lu par toutes les personnes qui, à cette heure, mangent encore de l’huile de palme (présente dans notre alimentation habituelle) ou tout autre produit participant à la déforestation , accepte la souffrance animale dans certains zoos ou abattoirs ou encore la traite inhumaine de certains homme et femme dans certain pays.