Oh, boy ! – Marie-Aude MURAIL

Le début de l’histoire :

C’est l’histoire des trois enfants Morlevent qui sont orphelins : Siméon, quatorze ans, Morgane, huit ans, Venise, cinq ans à qui on cherche un foyer.

Ils ont peur qu’on les sépare et l’assistante sociale a trouvé un foyer en attendant de les placer dans une famille, mais là, il n’y a que des adolescents qui sont méchants avec eux.

L’assistante sociale se rend chez la juge pour parler de leur cas.

Celle-ci retrouve une personne (Josiane), qui a le même nom qu’eux, mais malheureusement, elle n’est pas de leur famille.

Elle retrouve une deuxième personne qui porte le même nom, alors elle lui rend visite et cette fois-ci, elle tombe bien sur quelqu’un de leur famille ; il s’appelle Barthélémy.

Elle fixe donc un rendez-vous à tous les Morlevents.

Au foyer, les personnes continuent à les insulter. Un jour, l’assistante sociale arrive

et leur dit que Barthélémy veut être leur tuteur. C’est une bonne nouvelle pour eux.

Mais la première personne que la juge a trouvée et qui est Josiane ne veut adopter que

Venise.

Un jour, Barthélémy rend visite aux enfants.

Que va-t-il se passer ?

Ma critique :

J’ai trouvé que cette histoire est émouvante car les enfants sont orphelins

mais aussi rigolote car il y a une petite fille qui raconte tout et n’importe quoi .

J’aime les personnages. Mon personnage préféré est la petite fille Venise car elle

est jolie et drôle. Je n’aime pas la sœur adoptive du demi-frère des enfants car

elle ne veut adopter que Venise et pas son frère et sa sœur.

L’auteur utilise plutôt un langage familier et le vocabulaire est pauvre.

Le rythme est lent.

Le thème est la tristesse. L’auteur a voulu faire passer comme message que ce n’est

pas si simple d’être orphelins.

Je vous conseille de lire ce livre car il est à la fois émouvant et rigolo.

207 pages

Lyna Fenineche

CM2 – Ecole Anne Frank