« Harry Potter et l’Enfant Maudit », Jack Thorne, J.K. Rowling, John Tiffany

Harry Potter et l’Enfant Maudit (originalement Harry Potter and the Cursed Child) est le « huitième tome » de la série des Harry Potter. Ce livre a suscité énormément d’émois et d’excitation de la part des fervents de cette série. Contrairement aux précédents tomes, ce livre n’est pas un roman mais une pièce de théâtre divisée en 4 actes regroupés dans 2 parties différentes. De plus, le script n’a pas été écrit par J.K. Rowling mais par le dramaturge Jack Thorne. Le script de cette pièce est paru ce 31 juillet 2016 en version originale (anglais) et ne paraîtra que le 14 octobre 2016 en version française !

Intrigue (sans spoiler !) :

Harry Potter, 37 ans, chef du département de la justice magique , marié à Ginny Weasley, 3 enfants. Nous sommes le 1er septembre 2017 et son plus jeune fils, Albus Severus Potter, est sur le point de rentrer à Poudlard pour la première fois. Une fois dans le Poudlard Express, il choisit de s’asseoir dans le compartiment d’un garçon dénommé Scorpius, qui deviendra son meilleur ami. Scorpius Malfoy est le fils de Draco et Astoria Malfoy. Cependant, une rumeur court selon laquelle Draco ne pouvait avoir d’enfants, et, qu’afin de prévenir l’extinction de la lignée des Malfoy, il aurait utilisé un Retourneur de Temps pour envoyer sa femme dans le passé afin qu’elle puisse avoir un fils avec…. Lord Voldemort…. Draco ne cesse de se défendre et d’essayer de contrer cette rumeur en clamant le fait que tous les Retourneurs de Temps ont été détruits pendant la bataille du Département des Mystères (cf. Harry Potter et l’Ordre du Phénix). Malheureusement, une autre rumeur court : il en aurait été saisi un chez un fameux Théodore Nott…

La vie continue cependant… Albus passe sa première année, sa deuxième année ainsi que sa troisième année à Poudlard. Ses relations avec son père s’enveniment, Albus en a en effet plus qu’assez d’être le fils du grand Harry Potter. Quelques jours avant sa quatrième rentrée, Albus surprend une conversation entre son père et un vieil homme en chaise roulante : Amos Diggory. Celui-ci veut récupérer son fils, Cédric, tué lors du tournoi des Trois Sorciers lorsqu’Harry n’avait que 16 ans. Il affirme savoir que le Ministère de la Magie conserve un Retourneur de Temps et il veut en faire usage pour récupérer son fils. Harry n’accédera pas à sa demande, il est en effet trop dangereux de retourner plus de quelques heures dans le temps. Delphi, l’infirmière et la nièce d’Amos, surprend Albus dans les escaliers. Ils font connaissance et Delphi propose à Albus de passer voir Amos à la Maison Saint Oswald pour vieux sorciers et vieilles sorcières.

Le jour de la rentrée, sur le quai 9 3/4 de la gare de King Cross, Rose Granger-Weasley (fille d’Hermione Granger et de Ron Weasley) révèle à Albus que Harry a bel et bien saisi un Retourneur de Temps. Abasourdi par la nouvelle, Albus doit néanmoins monter dans le Poudlard Express et se rendre à Poudlard.

Cette intrigue est maintenant terminée, cependant, l’histoire tout entière se base, comme avec Harry, sur une prophétie, que voici :

Quand ce qui peut être épargné sera épargné, quand le temps sera remonté, quand les enfants invisibles assassineront leur père, alors reviendra le Seigneur des Ténèbres.

When spares are spared, when time is turned, when unseen children murder their fathers : then will the Dark Lord return. (version originale)

Mon avis :

Premièrement, lorsque j’ai commencé à lire la pièce, j’ai été quelque peu dérouté : le fait de retrouver les codes du théâtre avec les didascalies, les noms de personnages en capitales m’a un peu perturbé, et surtout, le style d’écriture est complètement différent de celui de J.K. Rowling… On ne retrouve plus son style qui à mon sens était adapté aux adolescents et plus ancré dans l’histoire, on retrouve ici un langage beaucoup plus banal, les auteurs ne se sont pas appropriés le langage du monde magique… Là où J.K. Rowling mettait un point d’honneur à détailler certaines scènes et a en cachées certaines, ici, tout se passe extrêmement vite, avec peu de détails. Certains personnages (ex. : Professeur McGonagall) ont complètement perdu leur caractère de l’ancienne histoire. On ne retrouve plus non plus les anciens leitmotivs des personnages (mimiques, expressions, etc…) On se laisse cependant facilement porter par l’histoire bien qu’elle ne soit pas très originale en elle-même. Je regrette aussi que l’histoire ne se centre que sur quelques personnages : peu de l’ancienne histoire referont surface… De plus, Poudlard est complètement absent/extérieur à l’histoire, on sait qu’Albus y va chaque année ; mais les auteurs ont ellipsé Poudlard de la pièce, seule la première rentrée d’Albus est écrite.  L’histoire fait pas mal de come-backs et qui, je pense, a permis de combler les vœux des fans plus qu’autre chose. Bien sûr, ces critiques, je les ai faites après avoir lu la pièce d’une traite ! Quoiqu’on puisse en dire, j’ai vraiment été soulevé par l’histoire  : le suspens, l’anxiété, enfin l’émotion étaient au rendez-vous ! Cette pièce doit pour moi être lue, mais c’est loin d’être le meilleur tome des Harry Potter ! Je pense que cette pièce doit être bien mieux jouée que lue !
N.B. : le livre est pour le moment disponible uniquement en anglais ! Rendez-vous le 14 octobre pour la version française !

P.S. : J.K. Rowling vient d’annoncer qu’elle allait publier encore 3 recueils de nouvelles écrits par ses soins le 6 septembre !

Nombre de pages : 360
Thèmes : Aventures, Fantastique
Difficulté : *** (et ***** pour la version originale (vocabulaire assez compliqué et très varié, expressions, et beaucoup d’américain et de langage oral))

La disparue de Linton Hill

La disparue de Linton HillRésumé: Charlotte, une jeune adolescente, se rend à l’internat dans lequel sa meilleure amie a mystérieusement disparu l’année précédente, et bizarrement depuis la chambre où Catherine logeait durant de son séjour, la vue est presque identique à celle de la chambre de Charlotte. Un jour un jeune homme à cheval l’invita à le rejoindre, elle descendit probablement par la même corde que son amie, et de 2015 se retrouve en 1942!

Charlotte compte bien découvrir ce qui s’est réellement passé avec sa meilleure amie..

Nombre de pages: 252

Auteur: Jean-Michel Payet

Difficulté: ***

 

l’accro du shopping à Hollywood

Afficher l'image d'origineRésumé: Becky qui en déménageant à Los Angeles avec sa famille, voyait déjà ses heures de gloire, ses petites sorties shopping avec Victoria Beckham et tout ce qui va avec.. Et bien évidemment, son rêve de devenir styliste qui se réaliserait, sans compter sur le fait que son.. »don » de stylisme, elle ne l’exerce actuellement que sur elle-même. Et bien sûr, une fois de plus, lorsque tout espoir semble avoir disparu, tout redevient alors possible grâce à ce fameux sac! Mais Becky se rend très vite compte que le monde de la célébrité n’est en fait pas vraiment ce qu’elle aurait souhaité..

Nombre de pages: 562

Difficulté: **

Auteur: Sophie Kinsella

 

Survivre avec les loups

 

Afficher l'image d'origine

C’est l’histoire d’une petite fille qui vit chez des juifs, elle en a assez de voir les autres enfants qui s’amusent dehors et qui vont à l’école. Alors un jour elle part de la maison. Elle va dans la forêt et rencontre un loup, elle avait peur mais le loup s’approche tout doucement et plus il avance plus elle se sent en sécurité. Petit à petit ils deviennent amis et le loup l’amena dans sa tribu. La compagne de celui-ci lui donne à manger, la lave comme ses propres petits…Puis elle apprend à parler loup et décide de rester avec ces loups qui la protègent de tout .

Cupcakes et claquettes

Afficher l'image d'origine

C’est l’histoire de deux jumelles : une s’appelle Lili, elle est dynamique et adore la danse, l’autre s’appelle Clara, elle est réservée et adore la cuisine. Lili va faire connaissance de Grégory qui va devenir son amoureux. Clara, elle, va se cacher dans les toilettes de L’Aile 2 et va entendre des conversations. Clara avait déjà UNE amie qui s’appelle Clémentine. Lili a plein d’amis (Louka, Romy, …) et des ennemis dont les prénoms finissent toujours par A, elle les appelle les AA car elles sont toutes dans le groupe A. Les deux jumelles vont avoir plein d’autres événements !

Le Puits des Mémoires / Tome 1

https://i1.wp.com/www.elbakin.net/fantasy/modules/public/images/livres/livre-la-traque-1.jpg?resize=211%2C327Trois hommes se réveillent dans les débris d’un chariot en pleine montagne. Aucun ne se rappelle de ce qui s’est passé et qui ils sont. Par contre, ce qu’ils vont découvrir, c’est que leurs têtes sont mises à prix… Poursuivis par une armée qui mettra à feu et à sang le royaume, Nils, Karib et Olen vont devoir faire équipe dans un monde où règne la violence.

Auteur: Gabriel Katz

Il y a 384 pages et la lecture est                                                               facile.

 

Arena 13

Leif est un garçon qui rêve et qui va aller à l’arena 13 à Gindeen. De grandes arènes où règnent le combat et parfois la mort… Là-bas, on mise sur le premier qui fera couler le sang ou le premier qui mourra. La motivation de Leif est de venger sa famille qui est décédée à cause d’une créature infâme…                    Va-t-il y laisser sa vie ou vengera- t-il sa famille ?

Auteur: Joseph Delaney                      Il y a 379                                                   pages et la lecture est simple.

Je ne t’oublierai jamais

Afficher l'image d'origineUne jeune fille Yaël, juive,  habitant à Jérusalem, a perdu son frère Noham, qui fut victime des attentats menés par Arabes. Toute sa famille est effondrée. Pour se reconstruire après ce drame, les parents de Yaël et Noham prennent un décision : ils vont déménager à Nevé Shalom Waahat as-Salam? un village où Juifs et Arabes vivent en paix. Yaël n’est pas d’accord avec ce choix.

Florence Cadier

le croque-mitaine

Afficher l'image d'origineA l’internat, siffleur, matriculé U75, 13 ans, adore raconter des histoires de monstres,de croque-mitaines d’ogres… aux plus petits de l’internat. Il a un référent qui les fait durement travailler. Ils sont nourris, instruits, logés,  ils n’ont jamais découvert le monde extérieur  et se croient à l’abri. Mais ils ne savent pas que même à l’intérieur de cet institut, ils peuvent être en danger. U75 va le découvrir. le croque-mitaine existe vraiment. Mais il n’est peut être pas celui que l’on croit.

Jérémy BOUQUIN

difficulté de lecture : assez facile.

nombre de pages : 189