Auteur : Ecole Anne Frank

Le squelette de l’hôtel rouge – Anouk Filippini

Le squelette de l’hôtel rouge d’Anouk Filippini

Résultat de recherche d'images pour "le squelette de l'hotel rouge"

Le résumé :

Nina, la petite parisienne habitait à Paris avec son chien Venise, Kim, sa mère et Gille son père.

Mais ils déménagèrent en Bretagne ; sa copine Sarah lui manquait beaucoup. Puis ils allèrent habiter un hôtel rouge car, au coucher du soleil, il devenait rouge.

La maman, Kim trouvait qu’il n’y avait rien à faire alors elle décida d’inscrire sa fille au centre équestre.

Mais Nina en eut marre ; elle décida de partir à la boulangerie sur le chemin ; elle croisa deux garçons qui s’appelaient Mallo et Yvon ; elle s’était perdue ; elle décida de leur demander son chemin.

Qu’allait-il se passer ?

La critique :

Le livre m’a beaucoup plu car il y a plein de mystère et j’adore l’ambiance ; par contre, le début est un peu difficile à comprendre. Mais après, cela va. Mais je vous déconseille de le lire le soir car vous pourriez faire des cauchemars.

Sinon, il est très amusant et trop cool. A la fin, cela ne m’a pas trop plu car c’est un peu dur.

Mais tous les personnages m’ont beaucoup plu ; ils sont très motivés.

Le langage est soutenu. Le vocabulaire est très riche. Je n’aime pas trop le druide à la fin.

Le personnage qui m’a le plus plu est Mala.

Les personnages sont drôles, héroïques et attachants.

Nejla Boussaha – CM2 -Ecole Anne Frank – Danjoutin.

Quand Anna riait – Yaël Hassan

https://i1.wp.com/i2.cdscdn.com/pdt2/8/7/4/1/700x700/9782203118874/rw/quand-anna-riait.jpg?w=910&ssl=1

Le résumé :

C’était en juillet 1942, dans une Datcha, il y avait grand-père, tante Noémie , cousines Déborah, Clara, Noa et les cousins Jérémie et Frank. Simon alla au grenier avec sa lampe torche.

Simon vit des cartons, il allait les ouvrir et il trouva une photo qui attira son attention. Il y avait grand père avec une fille aux cheveux bruns et les deux souriaient. Il demanda à son grand-père comment s’appelait la fille et il répondit qu’elle s’appelait Anna. La photo avait été prise le 4 juillet 1942. Cousine Déborah arriva et examina la photo.

Le lendemain Déborah et Simon  continuèrent les recherches. Grand-père partit à Paris ; il dit que personne ne devait venir. Et il laissa Grand-Mère toute seule.

Grand-père prit le train pour Paris puis le métro pour la station Père-Lachaise ; il traversa la place Auguste Métivier et il alla dans la rue du Chemin Vert.

Qu’allait il se passer ?

La critique :

Je vais donner un avis positif.

Il y a du suspense et j’adore cela. C’était l’époque parfaite pour cette histoire, les lieux étaient bien. L ‘intrigue était bien, l’écriture est soignée et le vocabulaire est plus riche que pauvre. Le rythme est lent mais cela colle à l’histoire.

Je conseillerais ce livre aux passionnés de suspense. Car il y en a beaucoup ; on se demande qui est méchant ou gentil. Le langage est soutenu.

Le seul point négatif, c’est qu’il y a des mots que je n’ai pas compris. Sinon, le livre est bien.

Les personnages sont simples. Je les aime tous. Mon personnage préféré est Simon, le héros du livre ; il nous entraine avec lui et on imagine ce qui se passe.

Evan Niedergang – CM2 – Ecole Anne Frank – Danjoutin

 

Cosette – Alain Paraillous

Le résumé :

C’est l’histoire d’une petite fille qu’on appelait Cosette. Sa maman la laissa chez des aubergistes qu’on appelait les Thénardiers et qui ne lui donnaient  rien à manger .

La Thénardier ordonna à Cosette d’aller remplir le seau d’eau, elle y alla et passa devant une boutique de jouets. Elle vit alors une poupée ; elle resta devant à la regarder mais elle pensa aux Thénardiers alors elle courut aller remplir  le seau.

A l’entrée du bois, elle alla au puits, elle remonta le seau et elle se mit à pleurer. Le seau était trop lourd, elle disait «je ne peux pas, je ne peux pas ».

Tout à coup, le seau devint moins lourd. Cosette leva les yeux et vit un homme.

Il lui porta son seau jusque chez les Thénardiers. La petite dit : « tu peux me rendre le seau parce que Mme Thénardier n’aime pas cela … ».

C’était Jean Valjean.

Ce Jean Valjean était un monsieur très connu. Au moment de décéder, la maman de Cosette avait dit  à Jean Valjean « Quand je serai décédée ,vous vous occuperez de ma fille, le monsieur tint sa promesse.

Jean Valjean rentra chez les Thénardiers. Voyant que Cosette était mal traitée, il lui offrit la poupée qu’elle avait vue.

La petite fille mit son soulier en bas de la cheminée et alla se coucher. Jean Valjean mit une pièce d’or dans le soulier de Cosette.

Qu’allait-il se passer ?

La critique :

Ce livre raconte l’histoire d’un personnage d’un des livres de Victor Hugo, « Les Misérables » qu’il a écrit en 1862.

Le livre m’a plu car c’est l’histoire d’une petite fille et j’aime cela.

Les personnages était simples et bons sauf deux qui étaient méchants.

Mon personnage préféré est Cosette.

Le langage employé est soit familier soit soutenu.

Le début est rapide. Et l’écriture est plutôt soignée.

Le livre est un peu triste parce que c’est l’histoire d’une petite fille qui a perdu sa maman.

Clémence Paquelin – CM2 – Ecole Anne Frank- Danjoutin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lucie Aubrac Marion Besnard

Résultat de recherche d'images pour "lucie aubrac manon besnard"

Le résumé :

C’est l’histoire, pendant la deuxième guerre mondiale, de Lucie Bernard, jeune femme, fille de paysan.

Elle fait ses études à Paris pour devenir professeure d’histoire.

C’est à Paris qu’elle rencontre son mari Raymond qui est juif. Et la guerre commence ; Raymond se retrouve en prison et il est libéré avec d’autres.

Ensemble, ils créent le journal «Libération».

Raymond repart en prison car il est arrêté en même temps que Jean Moulin mais Lucie fait tout pour le faire sortir.

Elle demande de l’aide à des amis.

Que va-t-il se passer ?

La critique :

J’ai beaucoup aimé ce livre, mais il y avait trop d’images et j’ai trouvé cela dommage. Le livre est facile à lire mais il y avait aussi des mots compliqués.

Il y avait aussi du suspense, des moments où on est surpris par l’histoire .

Les personnages sont très courageux. Mon personnage préféré est Raymond.

Le rythme est rapide, l’écriture est soignée.

Quand on lit, le livre on a l’impression d’y être.

Matteo Bumbar-Roda – CM2 – Ecole Anne Frank Danjoutin

Les larmes de la maîtresse- Véronique Delamarre Bellégo

https://i2.wp.com/ec56229aec51f1baff1d-185c3068e22352c56024573e929788ff.r87.cf1.rackcdn.com/attachments/large/1/9/4/004362194.jpg?resize=196%2C329

Le résumé :

C’est l’histoire d’une classe et de sa maîtresse pendant une année scolaire dans le nord de la France.

Un jour avant la rentrée, Marie (un des personnages principaux) espère voir sur la liste qu’elle va avoir un maître ou une maîtresse gentils.

Elle apprend qu’elle a Mme Julia Jour, une nouvelle institutrice qui arrive à l’école parce qu’une ancienne s’est mise à la retraite.

Les élèves passent de très bons moments avec elle jusqu’au jour où elle se met à pleurer tous les jours.

Les élèves vont tenter de mener l’enquête pour savoir pourquoi elle est si triste.

Ils essaient de lui demander ce qu’elle a mais elle ne veut pas en parler. Ils décident d’enquêter dans son entourage…

La critique :

Le livre est plein d’humour et de suspense.

J’ai apprécié ce livre parce qu’il est joyeux et parce qu’il y a de l’humour.

Je le conseille aux amateurs de suspense.

Les lieux sont bien et ont une importance dans le livre. Les personnages sont marrants et originaux.

L’histoire se développe petit à petit. Le langage est soutenu et l’écriture est plutôt soignée.

L’auteur veut faire passer le message qu’il ne faut jamais se sentir coupable.

Je trouve ce livre très bien.

Loan Ranoux – CM2 – Ecole Anne Frank – Danjoutin

 

 

 

Tom ‘o Clock,le détective du temps – Sir Steve Stevenson

Résultat de recherche d'images pour "livre Tom' o'Clock le détective du temps tome 2"

Le résumé :

C’ est l’histoire de trois enfants, Tom O Clock, Josh et Annika. Ils travaillent tous pour l’agence Wells, qui s’occupe de détruire les bulles (anomalies temporelles), mais aussi de réunir des informations sur le passé.

Un dimanche, ils reçoivent une mission. Quand ils arrivent à l’agence, un barman leur dit qu’une équipe au grade plus haut qu’eux a commis une grave erreur. Elle a ramené un dinosaure au 21 ème siècle …

Ensuite, nos trois héros doivent aller à Pompéi en Italie car plusieurs incidents mystérieux s’y sont produits.

Mais si encore un incident supplémentaire venait à se produire lors de la venue de l’ empereur Auguste, celui-ci pourrait interdire les jeux du cirque pour toujours.

Et donc cela annulerait la construction du Colisée …

Qu’allait-il se passer ?

La critique :

J’ ai bien aimé ce livre car il y a de l’ action. Comme par exemple, quand ils ont failli se faire dévorer par un tigre de la mer Caspienne.

Je conseillerais ce livre du CM2 jusqu’ à la 5 ème.

L’ histoire est passionnante, il y a beaucoup d’intrigues.

Le personnage principal est attachant ; ses deux coéquipiers sont très drôles car ils se chamaillent beaucoup.

Le seul personnage que je n’ai pas aimé était Josh car il était trop bête pour être dans l’ histoire.

Le langage employé n’est ni soutenu ni familier. Le rythme est assez rapide. L’écriture est soignée et le vocabulaire n’est ni pauvre ni riche.

Ce livre est très bien et vous emporte loin dans le temps …

Maxence Parmentier – CM2 – Ecole Anne Frank – Danjoutin

 

Ulysse Jean-Luc Langlais

Résultat de recherche d'images pour "livre Ulysse jean luc langlais"


 


Le résumé :

C’est  l’histoire d’un homme nommé Ulysse qui vit en Grèce.

Depuis la guerre de Troie , il n’est pas rentré chez lui à Ithaque.

Poséidon le maître de la mer veut sa perte. La femme et le fils d’Ulysse craignent qu’il soit mort et ils sont inquiétés par les prétendants qui n’ont qu’une idée en tête : épouser Pénélope et prendre la place d’Ulysse.

Ulysse va affronter une tempête déclenchée par Poséidon. Il lutte seul car depuis longtemps, ses compagnons sont morts. Il nage deux jours et deux nuits pour rejoindre le rivage. Les Phéaciens le recueillent, épuisé. Ils s’engagent à le ramener chez lui à Ithaque sur un vaisseau rapide.

Que va t-il se passer ?

La critique :

J’ai beaucoup apprécié ce livre, car cela nous raconte une aventure très spéciale.

Je le conseillerais aux personnes qui aiment beaucoup lire.

Au début, l’histoire se déroule  tranquillement. Puis l’action commence ! Et le suspense est là.

Mon personnage préféré est la déesse ; elle est simple et drôle.

Le langage est très soutenu et le vocabulaire est riche.

Un conseil ; prenez ce livre car il est plus adapté aux collégiens.

Tonia Arpino – CM2 – Ecole Anne Frank – Danjoutin

 

Terreur sous l’évier – R.L Stine

Mon résumé :

C’est l’histoire  d’une jeune fille qui a 12 ans et qui s’appelle Cat. Elle déménage dans une maison. Mais sa vie va tourner au cauchemar.

Cat ouvre le placard et crie de peur ; son frère Daniel se moque d’elle.

Et Cat découvre une éponge. Sa mère arrive.

Et cette horrible éponge parle et fait du mal au père de Cat.

Un jour, Cat se fait mordre par cette éponge.

Puis c’est l’anniversaire de Cat mais cet anniversaire tourne au cauchemar.

La professeur de Cat emmène ses élèves en sortie ; Killer leur chien s’est enfui ; Daniel et Carlo, son meilleur ami se met à sa recherche.

Que va-t-il se passer ?

Ma critique :

J’ai bien aimé le déroulement de l’histoire ; c’est mystérieux.

Les personnages sont rigolos ; j’aime bien Cat ; c’est une fille drôle.

J’ai apprécié ce livre mais pas trop la fin. Je conseille ce livre aux élèves de 6ème.

122 pages

Adam Bouchayoua – CM2

Ecole Anne Frank

 

Zeus à la conquête de l’Olympe – Hélène Montardre

Mon résumé :

Il était une fois une dame qui s’appelait Rhéa. Elle parcourut un long chemin qui l’emmena vers trois nymphes. Elle arriva à son but. Elle tenait dans ses bras un bébé qui s’appelait Zeus.

Elle parla aux nymphes en leur racontant que son père Cronos avait avalé trois bébés : deux garçons et une fille. Elle ne voulait pas que Zeus subisse le même sort, alors elle leur donna le bébé.

Dix ans plus tard, Zeus avait grandi. Il rencontra une chèvre, à qui il expliqua tout. Celle-ci comprit  que Zeus voulait partir à la recherche de sa famille …

Zeus parcourut un long chemin. Il traversa la mer et atteignit une  grotte où il vit Cronos. Il lui expliqua ce que Rhéa lui avait fait, alors Cronos recracha les deux garçons et la fille.

La mère était enfermée dans une cage, Zeus la délivra. Les deux garçons, la fille et la mère remercièrent Zeus de les avoir délivrés de cet enfer.

Il voulut se mettre à l’abri de Cronos car il y avait des titans …

Zeus eut une idée ; il décida de partir sur la plus haute montagne, l’Olympe.

Qu’allait-il se passer ?

Ma critique :

Le déroulement de l’histoire était passionnant car cela se passe à l’époque des dieux et aussi à l’époque de l’antiquité.

Pour les personnages, ils étaient héroïques. Le personnage que je préfère, c’était Zeus car il faisait des actions incroyables.

Pour les lieux, c’était à la fois bizarre et génial. Parce qu’il y avait un moment où cela se passait dans la terre, parfois dans  des grottes et aussi dans les bois.

Le langage était soutenu, le vocabulaire était plutôt pauvre ou riche selon les moments, le rythme était rapide et l’écriture  était soignée.

L’auteur voulait dire qu’il ne faut jamais abandonner et qu’il faut toujours avancer, ne jamais reculer.

Cette histoire au début est triste et puis à la fin joyeuse.

Je vous conseille de la lire car elle vous apprendra des choses sur l’antiquité.

Juliette Casadei – CM2

Ecole Anne Frank

 

 

Oh, boy ! – Marie-Aude MURAIL

Le début de l’histoire :

C’est l’histoire des trois enfants Morlevent qui sont orphelins : Siméon, quatorze ans, Morgane, huit ans, Venise, cinq ans à qui on cherche un foyer.

Ils ont peur qu’on les sépare et l’assistante sociale a trouvé un foyer en attendant de les placer dans une famille, mais là, il n’y a que des adolescents qui sont méchants avec eux.

L’assistante sociale se rend chez la juge pour parler de leur cas.

Celle-ci retrouve une personne (Josiane), qui a le même nom qu’eux, mais malheureusement, elle n’est pas de leur famille.

Elle retrouve une deuxième personne qui porte le même nom, alors elle lui rend visite et cette fois-ci, elle tombe bien sur quelqu’un de leur famille ; il s’appelle Barthélémy.

Elle fixe donc un rendez-vous à tous les Morlevents.

Au foyer, les personnes continuent à les insulter. Un jour, l’assistante sociale arrive

et leur dit que Barthélémy veut être leur tuteur. C’est une bonne nouvelle pour eux.

Mais la première personne que la juge a trouvée et qui est Josiane ne veut adopter que

Venise.

Un jour, Barthélémy rend visite aux enfants.

Que va-t-il se passer ?

Ma critique :

J’ai trouvé que cette histoire est émouvante car les enfants sont orphelins

mais aussi rigolote car il y a une petite fille qui raconte tout et n’importe quoi .

J’aime les personnages. Mon personnage préféré est la petite fille Venise car elle

est jolie et drôle. Je n’aime pas la sœur adoptive du demi-frère des enfants car

elle ne veut adopter que Venise et pas son frère et sa sœur.

L’auteur utilise plutôt un langage familier et le vocabulaire est pauvre.

Le rythme est lent.

Le thème est la tristesse. L’auteur a voulu faire passer comme message que ce n’est

pas si simple d’être orphelins.

Je vous conseille de lire ce livre car il est à la fois émouvant et rigolo.

207 pages

Lyna Fenineche

CM2 – Ecole Anne Frank