Catégorie : Articles

La face cachée de Margo

Afficher l'image d'origineSalut, moi c’est Quentin, mais tout le monde m’appelle Q. Je pense que dans la vie, tout le monde a droit à une bénédiction. Il y a des gens qui gagnent au loto, d’autres qui trouvent un trésor dans leur jardin. Ma bénédiction à Moi, C’est d’avoir atterri dans la maison voisine de celle de

Mar-go-Roth-Spie-gel-man, le nom aux six syllabes qui me fait fantasmer depuis toujours. Alors forcément, quand un soir, elle s’est introduite chez moi par ma fenêtre ouverte pour m’entrainer dans une aventure pleine de vengeance et de folie,

je l’ai suivie. Mais le lendemain de notre folle nuit blanche, Margot ne s’est pas présentée au lycée,ni le jour d’après, et celui d’après…Elle avait disparu. J’allais devoir reconstituer les indices qu’elle m’avait laissés, mais plus Margot était proche de moi, plus elle semblait m’échapper…

L’heure des chats

Afficher l'image d'origineElise est une jeune fille vivant dans un village assez isolé. Ses parents ne sont pas souvent chez elle car ils travaillent beaucoup. Elle a un meilleur ami nommé Basile, avec qui elle partage tout. Il sont surnommés les siamois et sont amoureux depuis leur plus jeune âge. Pendant leurs vacances d’été entre le primaire et la 6ème, les deux acolytes veulent mener l’enquête sur des rumeurs qui ne cessent d’augmenter dans leur village sur « la vieille aux chats ». Basile fit un plan pour aller faire une excursion jusqu’au cimetière, où l’on dit que la vielle dame nourrit les chats, pour voir si les rumeurs étaient vraies. Apparemment, la vielle aurait empoisonné des tas de gens durant la guerre. Est-ce réellement ça ou Est-ce une fausse rumeur ?

J’ai bien aimé le livre, qui je trouve est très bien écrit. Il est assez court (155 pages) et très facile à lire selon moi.

L’heure des chats, Myriam GALLOT

 

Matilda

Résultat d’images pour matilda le livreMatilda est une jeune fille de 5 ans qui a déjà lu tous les classiques de la littérature. Lors de la rentrée, sa maîtresse Mlle Candy se rend compte que Matilda est bien plus avancée que les autres élèves. Elle décide de demander à la directrice Mlle Legourdin une femme cruelle, de lui faire sauter une classe. Mais Legourdin va refuser. Lors d’une inspection du jeudi, Matilda va faire l’impensable…

Auteur : Roald Dahl

Il y a 256 pages et la lecture est très facile

« Harry Potter et l’Enfant Maudit », Jack Thorne, J.K. Rowling, John Tiffany

Harry Potter et l’Enfant Maudit (originalement Harry Potter and the Cursed Child) est le « huitième tome » de la série des Harry Potter. Ce livre a suscité énormément d’émois et d’excitation de la part des fervents de cette série. Contrairement aux précédents tomes, ce livre n’est pas un roman mais une pièce de théâtre divisée en 4 actes regroupés dans 2 parties différentes. De plus, le script n’a pas été écrit par J.K. Rowling mais par le dramaturge Jack Thorne. Le script de cette pièce est paru ce 31 juillet 2016 en version originale (anglais) et ne paraîtra que le 14 octobre 2016 en version française !

Intrigue (sans spoiler !) :

Harry Potter, 37 ans, chef du département de la justice magique , marié à Ginny Weasley, 3 enfants. Nous sommes le 1er septembre 2017 et son plus jeune fils, Albus Severus Potter, est sur le point de rentrer à Poudlard pour la première fois. Une fois dans le Poudlard Express, il choisit de s’asseoir dans le compartiment d’un garçon dénommé Scorpius, qui deviendra son meilleur ami. Scorpius Malfoy est le fils de Draco et Astoria Malfoy. Cependant, une rumeur court selon laquelle Draco ne pouvait avoir d’enfants, et, qu’afin de prévenir l’extinction de la lignée des Malfoy, il aurait utilisé un Retourneur de Temps pour envoyer sa femme dans le passé afin qu’elle puisse avoir un fils avec…. Lord Voldemort…. Draco ne cesse de se défendre et d’essayer de contrer cette rumeur en clamant le fait que tous les Retourneurs de Temps ont été détruits pendant la bataille du Département des Mystères (cf. Harry Potter et l’Ordre du Phénix). Malheureusement, une autre rumeur court : il en aurait été saisi un chez un fameux Théodore Nott…

La vie continue cependant… Albus passe sa première année, sa deuxième année ainsi que sa troisième année à Poudlard. Ses relations avec son père s’enveniment, Albus en a en effet plus qu’assez d’être le fils du grand Harry Potter. Quelques jours avant sa quatrième rentrée, Albus surprend une conversation entre son père et un vieil homme en chaise roulante : Amos Diggory. Celui-ci veut récupérer son fils, Cédric, tué lors du tournoi des Trois Sorciers lorsqu’Harry n’avait que 16 ans. Il affirme savoir que le Ministère de la Magie conserve un Retourneur de Temps et il veut en faire usage pour récupérer son fils. Harry n’accédera pas à sa demande, il est en effet trop dangereux de retourner plus de quelques heures dans le temps. Delphi, l’infirmière et la nièce d’Amos, surprend Albus dans les escaliers. Ils font connaissance et Delphi propose à Albus de passer voir Amos à la Maison Saint Oswald pour vieux sorciers et vieilles sorcières.

Le jour de la rentrée, sur le quai 9 3/4 de la gare de King Cross, Rose Granger-Weasley (fille d’Hermione Granger et de Ron Weasley) révèle à Albus que Harry a bel et bien saisi un Retourneur de Temps. Abasourdi par la nouvelle, Albus doit néanmoins monter dans le Poudlard Express et se rendre à Poudlard.

Cette intrigue est maintenant terminée, cependant, l’histoire tout entière se base, comme avec Harry, sur une prophétie, que voici :

Quand ce qui peut être épargné sera épargné, quand le temps sera remonté, quand les enfants invisibles assassineront leur père, alors reviendra le Seigneur des Ténèbres.

When spares are spared, when time is turned, when unseen children murder their fathers : then will the Dark Lord return. (version originale)

Mon avis :

Premièrement, lorsque j’ai commencé à lire la pièce, j’ai été quelque peu dérouté : le fait de retrouver les codes du théâtre avec les didascalies, les noms de personnages en capitales m’a un peu perturbé, et surtout, le style d’écriture est complètement différent de celui de J.K. Rowling… On ne retrouve plus son style qui à mon sens était adapté aux adolescents et plus ancré dans l’histoire, on retrouve ici un langage beaucoup plus banal, les auteurs ne se sont pas appropriés le langage du monde magique… Là où J.K. Rowling mettait un point d’honneur à détailler certaines scènes et a en cachées certaines, ici, tout se passe extrêmement vite, avec peu de détails. Certains personnages (ex. : Professeur McGonagall) ont complètement perdu leur caractère de l’ancienne histoire. On ne retrouve plus non plus les anciens leitmotivs des personnages (mimiques, expressions, etc…) On se laisse cependant facilement porter par l’histoire bien qu’elle ne soit pas très originale en elle-même. Je regrette aussi que l’histoire ne se centre que sur quelques personnages : peu de l’ancienne histoire referont surface… De plus, Poudlard est complètement absent/extérieur à l’histoire, on sait qu’Albus y va chaque année ; mais les auteurs ont ellipsé Poudlard de la pièce, seule la première rentrée d’Albus est écrite.  L’histoire fait pas mal de come-backs et qui, je pense, a permis de combler les vœux des fans plus qu’autre chose. Bien sûr, ces critiques, je les ai faites après avoir lu la pièce d’une traite ! Quoiqu’on puisse en dire, j’ai vraiment été soulevé par l’histoire  : le suspens, l’anxiété, enfin l’émotion étaient au rendez-vous ! Cette pièce doit pour moi être lue, mais c’est loin d’être le meilleur tome des Harry Potter ! Je pense que cette pièce doit être bien mieux jouée que lue !
N.B. : le livre est pour le moment disponible uniquement en anglais ! Rendez-vous le 14 octobre pour la version française !

P.S. : J.K. Rowling vient d’annoncer qu’elle allait publier encore 3 recueils de nouvelles écrits par ses soins le 6 septembre !

Nombre de pages : 360
Thèmes : Aventures, Fantastique
Difficulté : *** (et ***** pour la version originale (vocabulaire assez compliqué et très varié, expressions, et beaucoup d’américain et de langage oral))

le croque-mitaine

Afficher l'image d'origineA l’internat, siffleur, matriculé U75, 13 ans, adore raconter des histoires de monstres,de croque-mitaines d’ogres… aux plus petits de l’internat. Il a un référent qui les fait durement travailler. Ils sont nourris, instruits, logés,  ils n’ont jamais découvert le monde extérieur  et se croient à l’abri. Mais ils ne savent pas que même à l’intérieur de cet institut, ils peuvent être en danger. U75 va le découvrir. le croque-mitaine existe vraiment. Mais il n’est peut être pas celui que l’on croit.

Jérémy BOUQUIN

difficulté de lecture : assez facile.

nombre de pages : 189

Avec un peu d’amour et beaucoup de chocolat: Amitana

Afficher l'image d'origine

Description : « je n’appartiens à aucune nation, ni au pays que je fuis, ni au pays que je souhaite rejoindre et encore moins au pays que je traverse. Clandestin. Juste clandestin. Bienvenu nulle part. étranger partout » cette citation du livre Ulysse from Bagdad pourrait très bien résumer la vie d’Amitana, une jeune immigrée clandestine, qui fait la connaissance d’Emma, qui devait partir en vacances chez ses grands-parents. Mais voilà, en aidant Amitana, Emma rate son Train.Une aubaine pour elle, car si elle avait pris celui de 8h46, elle serait à l’hôpital avec les autres victimes de l’attentat du TGV. La presse pense que les auteurs de ce crime sont des intégristes nommés « les vengeurs de dieu ».
Après avoir amené sa nouvelle amie à l’hôpital, elle fait la rencontre de Nelson Rapur, vivant dans l’anonymat, du fait qu’il était condamné par les vengeurs de Dieu.
Elle décide alors de ramener chez ses grand-parents ses deux nouveaux protégés, le temps de trouver des solutions.
Mais après que la presse ait divulgué que Rapur n’était pas mort, les vengeurs de Dieu repartent à sa poursuite, et Emma ainsi que tout son entourage est concerné…

Auteur: Christian Grenier.
Nombres de pages: 182 pages.
Difficulté : ** (rapport à une mutilation chez Amitana, qui est assez « hard » et compliquée à comprendre.)

Avec un peu d’amour et beaucoup de chocolat : L’attentat

Afficher l'image d'origine

Description : Emma, 17 ans, va passez ses vacances chez ses grand-parents, un moyen de pouvoir et profiter de sa famille, du jardin, de la terrasse ou encore de la piscine des ses papy mamy et de quitter ses deux parents qui ne cessent de se disputer. Pour y aller elle doit prendre le métro, du fait que ses deux parents travaillent et ne peuvent l’amener.
Dans le métro, elle se retrouve à côté du grand auteur Nelson Rapur, vivant dans l’anonymat, car il est traqué par les vengeurs de Dieu, après qu’il ait écrit un livre où il critique l’islam trop intégriste que pratiquent les terroristes…
Mais peu après le départ, le métro rentre en collision avec un camion : des morts, des blessés graves… Emma découvre un reste de rame de métro chaotique…
Les médias, à peine informés de la présence de Rapur dans le métro, pensent à un attentat…
Emma va alors se lancer dans une véritable enquête policière, et va faire des connaissances qui vont changer le cours de sa vie…
Un livre à l’eau de rose et un véritable polar, qui se dévore très vite… A consommer sans modération !

Auteur: Christian Grenier.
Nombres de pages: 218 pages.
Difficulté: * (facile)

Cavalier Vert .Tome1

 

Karigan G’ladheon s’est enfuit de l’école après avoir été exclue de l’école pour avoir défier en duel le fils d’un gouverneur de province. Alors qu’elle s’enfuit elle croise un cavalier vert, l’un des messagers du roi .Et avant de mourir le cavalier vert confie à Karigan le message à apporter au roi . Karigan jure de livrer le message au roi , ce qui est pour elle le début d’une grande aventure.

Auteur: Terry Goodkind

il y a 599 pages et la lecture est longue mais pas trop difficile .

 

Eutopia

Afficher l'image d'origine

Description: Plusieurs centaines d’années après une catastrophe naturel qui a ravagé la planète, seuls quelques milliers de milliardaires vivent dans le plus grand des luxes dans une cité paradisiaque nommée eutopia. Ces « eutopiens » vivent sans craindre la mort grâce à des réincarnations successives dans des corps parfaits. Dans la cité, ils sont servis pas des robots à intelligence artificielle, et mangent grâce au travail fait par les HommeGN:
Ces hommes sont des rescapés de la catastrophe, Terriens qui ont eu la malchance d’être pauvres et se sont vu enlever toute humanité, puis modifiés génétiquement avec des gènes d’animaux pour ne plus craindre les maladies ( exemple: gène de requins pour ne pas craindre le cancer…) et travaillent maintenant les terres pour pouvoir nourrir les Eutopiens.
Un de ces milliardaires va se rendre compte des conditions de vie des HommeGN et va mener un combat acharné pour leurs droits…
Un livre émouvant sur l’importance de l’écologie, de la vie animale et de l’humanité ainsi que l’amour que l’on doit accorder à tout être humain, malgré son passé, sa culture, sa classe sociale ou encore son orientation sexuelle.

Auteur: Jean-marie Defossez
Nombre de pages: 222 pages.
Difficulté: * (facile)

Je tiens à ajouter que ce livre doit être lu par toutes les personnes qui, à cette heure, mangent encore de l’huile de palme (présente dans notre alimentation habituelle) ou tout autre produit participant à la déforestation , accepte la souffrance animale dans certains zoos ou abattoirs ou encore la traite inhumaine de certains homme et femme dans certain pays.

Le Royaume des Loups – 1. Faolan le solitaire

Afficher l'image d'origine

Faolan naît avec une patte tournée vers l’extérieur, une simple malformation. Pourtant, il est considéré comme un louveteau « maudit » aux yeux de son clan. Malgré la tristesse de sa mère, il est emporté de force vers un endroit où il mourra naturellement : un fleuve sur le point de se dégeler. Pourtant, lorsque le louveteau dérive sur un morceau de glace, il heurte la patte d’une ourse. Cœur de Tonnerre (l’ourse), émerveillée par ce cadeau (elle venait de perdre ses deux oursons), s’occupe de lui et le nourrit elle-même comme sa propre mère. Elle le nomme Faolan qui veut dire « Don du fleuve ». Faolan grandit en toute sécurité jusqu’au jour où Cœur de Tonnerre disparaît. Se retrouvant seul, Faolan décide de retrouver sa meute, mais arrivera-t-il à se faire accepter parmi les siens ?

Auteure : Kathryn LASKY

Nombre de pages : 183

Difficulté : ** (Assez simple à lire mais il faut s’habituer au vocabulaire de certains mots en langage « loup » ou « ours ».)