Un printemps vert panique – Paul THIES

Martin Malivert, un jeune garçon de 16 ans est groom à l’hôtel des Quatre Saisons, il est orphelin.

Martin est amoureux d’une fille de son âge, elle s’appelle Marie-Décembre.

Il voudrait parcourir le monde et l’emmener avec lui.

Mme de Garrivier, la comtesse de l’hôtel adore que Martin lui raconte des histoires, mais elle va bientôt mourir. Martin est en congé un dimanche sur deux, sauf que ce jour-là, il tombe sur le directeur qui lui dit de rester en cuisine ! Le cuisinier le laisse sortir sans que le directeur le sache …

Martin se précipite vers la porte, mais M. Clérard le stoppe encore une fois.

Quand il réussit à sortir, un jeune garçon l’interpelle.

Il veut un emploi comme groom à l’hôtel.

Puis un camion leur fonce dessus.

Martin, figé, ne peut plus bouger, l’autre lui saute dessus pour l’écarter.

Quand il arrive à la librairie, il raconte tout à ses amis.

En sortant, il court vers l’hôtel.

Mme de Garrivier est morte ! Sa mort, attriste beaucoup le jeune homme.

Une semaine plus tard, Martin reçoit un document de la part du notaire.

Mme de Garrivier lui a légué l’hôtel, sans qu’il ne le sache !

L’hôtel revient finalement à son oncle car le jeune homme est trop jeune.

Le lendemain, Martin va voir le commissaire.

Celui-ci lui explique qui aurait pu tuer Mme de Garrivier.

Que va-t-il se passer ?

Critique :

Je suis très satisfait de ce livre, la complexité de la lecture n’est pas très élevée.

Les personnages étaient tous différents ; il y en a qui sont drôles comme Martin ; il y en a aussi des méchants …

Le personnage que je préfère, c’est Martin, car il peut être drôle, mais il peut être aussi très triste. Tous les personnages m’ont beaucoup plu.

Le lieu, Paris, dans ce livre, est peut-être un peu trop grand pour l’histoire.

Le langage utilisé dans ce livre est plutôt banal.

Le vocabulaire de ce livre est plutôt pauvre.

Le rythme de ce livre est classique et l’écriture est banale.

Je suis satisfait de ce livre, c’est un livre pour tout âge, je l’ai adoré.

Je vous recommande ce livre parce qu’il est super, génial, parfait.

Enfin, il n’y a que du positif.

106 pages

Mathéo Simonin – CM2

Ecole Anne Frank – Danjoutin

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Une réponse à Un printemps vert panique – Paul THIES

  1. alliswonder dit :

    Belle histoire sur fond de conte de fées, avec un personnage principal très attachant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *