L’assassin est au collège-Marie-Aude MURAIL

Le début de l’histoire :

C’est l’histoire d’un professeur d’histoire, qui ne savait pas où était sa tête (il perdait … la tête).

Le professeur s’appelait Monsieur Hasard.

Il avait trouvé ses copies pleines de sang humain et son casier forcé.

Mais la personne la plus concernée par cette aventure, c’était la petite amie de Monsieur Hasard qui s’appelait Catherine.

Hasard continua son enquête.

Qu’allait-il trouver ?

Ma critique :

Je pense que c’est une histoire que tu dois lire sans aucun bruit parce qu’au moindre bruit, tu ne comprendras plus rien car les mots sont trop compliqués.

Les personnages sont très très très réfléchis  ; cela veut dire qu’ils vont chercher leurs idées très loin.

Les mots sont compliqués ; le langage est soutenu ; pour mettre une note, je dirais 9 sur 10 et je le déconseillerais aux enfants de moins de 10 ans.

Le livre développe le thème de la violence pour ne pas la reproduire.

Je l’ai trouvé très intéressant avec des personnages géniaux ; c’était super bien ; je vous le conseille fortement.

152 pages

Sullivan Humbert-Martin CM2

Ecole Anne Frank – Danjoutin