« Seules dans la nuit », Aubert et Cavali

Description: Carole peut enfin passer son premier weekend de 3 jours toute seule chez elle! Ses parents sont partis avec ses 2 petits frères au ski pour tout le weekend de Pâques!!!
Et, comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, sa meilleure amie Charlotte rentre du pensionnat, elles vont pouvoir tout se raconter, ça fait déjà 2 semaines qu’elles ne se sont pas vues!
Mais, en allant chez sa meilleure amie, elle tombe sur une petite fille en pleurs, qui affirme être poursuivie par des « méchants » qui ont enlevé sa maman…
Au début, Carole pense que la jeune fille une imagination trop grande, mais une camionnette bleue n’arrête pas de les suivre, même jusqu’à la maison de Carole qui se situe en plein milieu de la campagne…
Alors, quand du bruit s’échappe du garage, Carole commence à se dire qu’elle aurait dû laisser la petite au commissariat du village et partir dormir chez sa tante…

Auteur: Brigitte Aubert/ Gisèle Cavali.
Nombres de pages: 120 pages.
Difficulté: ** ( à partir de 12 ans.)

« Sauve-toi Nora! », Agnès Laroche

Description: « Façon, ça arrive à tout le monde, faut pas que je pense que j’ai le don, que je suis devin. »
Est-ce qu’une impression de « déjà vu » vous a déjà surpris?
Ou encore une vision, rien qu’en regardant une personne, même si on ne la connait pas, même si on ne l’a jamais vue…
Pourtant, c’est ce qu’il m’arrive régulièrement, fin ça a commencé hier, mais c’était pas UNE seul vision, y en avait plusieurs en seulement deux jours:
je vois une fille, puis une grosse voiture, la voiture s’arrête, la fille se recule, mais un homme sort et l’oblige à monter à l’arrière…
puis un voix, une voix fébrile et essoufflée, qui crie  » sauve-toi Nora! »
alors, je ne sais pas quoi faire du tout, est-ce que c’est un simple rêve, une illusion, ou est-ce que je dois me fier à cette « vision » et aller voir cette fille du nom de Nora, dont je ne connais pas l’adresse, le numéro, et je ne suis même pas sûr qu’elle existe…

Auteur: Agnès Laroche.
Nombres de pages: 154 pages.
difficulté: * (simple.)

Petit coup de pouce: Pour toutes les personnes qui voudraient se plonger dans un livre policier mais qui, depuis qu’ils ont commencé à lire des romans, ont lu du fantastique/policier, ce livre mélange les deux et, personnellement, je l’ai lu très vite. (une après-midi.)