Catégorie : Récits de vies

Cinq heures de train [Wattpad]

Lola est dans le train. Elle a pour destination Paris, la ville où elle va aller étudier. Elle va aller aux beaux arts, c’est une artiste. Elle s’ennuie et comme à fois qu’elle prend le train, pour une assez longue durée, elle envoie un message à trois numéros au hasard et parle avec la première personne qui répond. Et cette fois, c’est un jeune homme de 25 ans. Elle en a 20. Ils parlent. Il vient de Paris, elle le surnomme Bob, comme son chien décédé. Il l’appelle Lys, comme sa fleur préférée. Elle est orpheline, adoptée à ses 8 ans par des parents adorables, mais ce n’est pas chez elle. Pour elle, l’art la sauve, c’est sa liberté. Lui c’est la musique. Son monde tourne autour de la musique. Leur passion pour l’art, est tout ceux qu’ils ont de plus beau à leurs yeux. Après avoir longtemps parlé, il lui propose d’aller la chercher à la gare. Il n’est pas venu, elle a pris un taxi. Il lui a révélé son prénom, Ken. Ken, 25 ans, un peu connu, dans la musique, vit à Paris. Elle fait le rapprochement facilement. Ken comme Ken Samaras. Ken Samaras alias Nekfeu. Elle arrive dans son appartement, tout est nouveau. Un nouveau départ, après la vie qu’elle a eu. Une chance de vivre, de tourner la page. Une nouvelle vie, dont Ken fera parti. Lola n’est pas une fille comme les autres. Loin de là.

L’histoire est vraiment magnifique. Vraiment triste. Elle est réaliste, c’est une magnifique fanfiction. La vie du rappeur n’est pas déformée, elle est réaliste. Les paroles que Nekfeu écrit dans ses chansons, sont étudiées par l’auteur pour que Lola puisse découvrir le sens précis de ces mots. L’histoire entre Lola et Ken est destructrice, mais solide à la fois. Lola utilise des personnages en quelque sorte pour décrire ses émotions, cela améliore encore l’histoire. C’est une des histoires que je préfère, et que je continue encore de lire car le tome 2 est encore en écriture. Le tome 2 est tout aussi parfait, malgré ses moments tragiques.

 

L’histoire est sur Wattpad, écrite par @xxlorelxx . Il y a un tome 2 en cours d’écriture et le tome 1 est terminé.

 

 

L’espoir [Wattpad]

Kathleen est détruite par la mort de Chris, son compagnon. Elle va tenter d’ailleurs de se suicider pour le rejoindre, c’est son unique amour. Mais au moment où elle commence à se noyer, emportée par les vagues, un jeune homme au regard mystérieux, lui sauve la vie. Elle est dégoûtée, c’était son rêve. Elle voulait seulement le rejoindre. Le retrouver. Il la ramène sur la plage inconsciente, et lui fait les premiers gestes de secours. Elle ne cesse de répéter le nom de Chris, ce qui intrigue John, celui qui l’a sauvée. Elle repart chez elle et il décide de la suivre, après lui avoir dérobé son portable discrètement. Il rentre dans sa maison et découvre un photo de ce Chris. Il semble le connaître, mais rentre dans la villa qu’il partage avec ses amis. Ils connaissent très bien Chris en réalité,  c’est un membre d’un gang ennemi. Mais ce qu’il découvre sur le téléphone de Kathleen le détruit. Le lendemain il ordonne à ses amis d’aller chercher la jeune, de l’endormir et de la déposer dans la cave. Ce qu’elle va lui révéler va changer ses pensées à propos d’elle. Mais sachez qu’on n’est trahi que par ses plus proches amis. Les amis de Kate (Kathleen) sont-ils honnêtes avec elle?

 

Ce livre est vraiment super, très bien écrit et très différent des livres de gangs habituels. Pas de combats directs, non, des combats indirects sur une personne, qui n’est autre  que Kate. Il est vraiment très bien écrit, troublé et assez triste. Je le conseille.

L’auteur est @-queenbeyonce- , le livre contient 74 chapitres.

Cohabitation [Wattpad]

Lors d’une soirée, deux meilleures amies, Amalia et Anna, ont eu l’idée d’accrocher un cadre avec des photos d’elles sur le mur. Amalia enfonce la vis à l’aide d’un marteau lorsqu’un trou se forme dans le mur.

Lors d’une soirée, un jeune lycéen et sa bande d’amis, Mathis, Josh, Kilian, Jack et Maeva – la bande la plus populaire du lycée – , sont posés sur le lit de Mathis. Alors qu’ils parlent de football, un trou se forme dans le mur de Mathis.

Sa voisine, Amalia Oger, avait réussi à faire un trou sans son mur, à lui, Mathis Nordine, le populaire. Devinez leurs réactions quand ils ont appris que le trou ne pouvait être rebouché que deux mois plus tard.

L’histoire est courte, elle a 20 chapitres. Mais elle est drôle, on rentre facilement dans la peau des personnages, c’est bien écrit. L’auteure est @nnauol et l’histoire est uniquement sur wattpad.

(Pour avoir plus d’informations sur Wattpad, vous pouvez aller lire la fin de l’article « Différente »).

Quai 27 [Wattpad]

« Je l’ai vu arriver dans sa veste en jean déchiré et il était tout ce que je détestais. Arrogant, provocateur, joueur, il me dégoûtait. Pourtant, j’étais loin de me douter que notre échange ne s’arrêterait pas à un simple regard ».

Avery Jenkins, une étudiante, rentrait chez elle à la fin de sa journée de cours. Elle prit son billet de train et patienta sur le quai 27. Elle rentra dans le train, et s’assit près de la fenêtre. Elle posa son sac sur le siège d’à côté pour que personne ne s’asseye dessus. Elle entendit des pas précipités quand le train fermait ses portes, lorsqu’un homme rentra dans le train. Il avait à peu près son âge, sa prestance ne la laissait pas indifférente. Quelque chose en lui retenait son attention. Il tenait par la main une fille blonde, qui devait avoir son âge également. Ils se placèrent face à elle dans un compartiment face au sien. La blonde riait, malgré ses airs arrogants, il devait être drôle. Le lendemain, elle reprit un train à la fin de sa journée, toujours au quai 27. Il arriva, toujours au dernier moment, mais cette fois-ci accompagné d’une autre femme. Il descendit au même arrêt, toujours accompagné de la femme. Elle le revit le jour d’après,  mais encore en compagnie d’une nouvelle femme. Elle ne le revit plus pendant plusieurs jours, et ce trafic l’intriguait.

Le livre est juste magnifique, il y a énormément de suspens. L’histoire est triste, mais tellement bien écrite. Je recommande ce livre.

L’auteure est @cambriolageswriter et le livre a 50 chapitres. L’histoire n’est pas compliquée.

Papers [Wattpad]

Un bout de papier, une nouvelle histoire.

Un bout de papier arrivé sur la table d’une jeune, prénommé Callie. Dessus, est inscrit « Tu es belle Callie ». Un tout petit papier, qui va tout changer.

Elle est amoureuse depuis longtemps de Sammy. Comme elle le dit, c’est le cliché de sa vie. Elle, amoureuse du plus beau, du plus gentil, du garçon plus populaire du lycée, qui ne lui a jamais adressé la parole. Un jour, Brandon, un des meilleurs ami de Sammy, lui propose une partie de baby foot. Elle accepte, et se rapproche un peu plus de la bande d’amis. Elle reçoit donc un papier, anonyme. S’en suit une petite discussion, avec le propriétaire, dont elle ne connaît pas l’identité. Ils s’échangent leur numéro de téléphone, et continuent de parler par messages. Est-ce Sammy, la personne qu’elle souhaiterait? Ou plutôt un admirateur secret?

 

L’histoire est très courte, elle contient seulement 10 chapitres. C’est en quelque sorte une chronique, très bien écrite. Je la recommande pour les personnes qui aiment lire de courtes histoires, elle est très bien écrite.

L’auteure est @just_my_words et le livre est UNIQUEMENT disponible sur Wattpad

(voir la fin de l’article « différente » pour avoir plus d’informations sur la plateforme Wattpad)

Fous de foot

C’est l’histoire de Sonia une petite fille très sportive. Son sport préféré est le foot . Elle en fait depuis qu’elle est petite . Dans son école beaucoup de monde fait du foot . J’étais dans une équipe . Mais Sonia et sa famille va déménager . Sonia va se retrouver dans une nouvelle école et va donc quitter son équipe . Et essayer d’en retrouver une dans l’école où elle va aller . Dès qu’elle arrive dans sa nouvelle école il y a une équipe de foot qui s’appelle le P.S.-G. . Dans cette équipe il n’y a que des garçons qui jouent mais Sonia veut jouer . Elle demande mais on lui dit non à chaque fois parce que c’est une fille et que les filles dès qu’elles font du foot elles ne marquent jamais . Elle essaye de créer une équipe mais aucune fille ne veut faire de foot, elles disent toutes que c’est un sport de garçon . Mais il y a une personne qui l’encourage, c’est Djamel . Djamel est un enfant super sympa qui est dans l’équipe des P.S.-G. . Cette personne voudrait bien que Sonia soit dans l’équipe.  Il va tout faire . Jusqu’au jour où il y a le match , le vrai match , celui pendant lequel Sonia pense trouver sa place dans l’équipe.

Le match :                                                         P.S.-G. /VS/ FC.Bougnolles .   Une équipe que personne ne souhaite rencontrer . Ce jour fut la merveille pour Sonia la fan de foot …

 

COMMENTAIRES : Ce livre est simple à lire sachant que je l’ai lu en 2 soirs . L’âge minimum est de 8 ans .                         ●☆Audrey

Quand Anna riait – Yaël Hassan

https://i1.wp.com/i2.cdscdn.com/pdt2/8/7/4/1/700x700/9782203118874/rw/quand-anna-riait.jpg?w=910&ssl=1

Le résumé :

C’était en juillet 1942, dans une Datcha, il y avait grand-père, tante Noémie , cousines Déborah, Clara, Noa et les cousins Jérémie et Frank. Simon alla au grenier avec sa lampe torche.

Simon vit des cartons, il allait les ouvrir et il trouva une photo qui attira son attention. Il y avait grand père avec une fille aux cheveux bruns et les deux souriaient. Il demanda à son grand-père comment s’appelait la fille et il répondit qu’elle s’appelait Anna. La photo avait été prise le 4 juillet 1942. Cousine Déborah arriva et examina la photo.

Le lendemain Déborah et Simon  continuèrent les recherches. Grand-père partit à Paris ; il dit que personne ne devait venir. Et il laissa Grand-Mère toute seule.

Grand-père prit le train pour Paris puis le métro pour la station Père-Lachaise ; il traversa la place Auguste Métivier et il alla dans la rue du Chemin Vert.

Qu’allait il se passer ?

La critique :

Je vais donner un avis positif.

Il y a du suspense et j’adore cela. C’était l’époque parfaite pour cette histoire, les lieux étaient bien. L ‘intrigue était bien, l’écriture est soignée et le vocabulaire est plus riche que pauvre. Le rythme est lent mais cela colle à l’histoire.

Je conseillerais ce livre aux passionnés de suspense. Car il y en a beaucoup ; on se demande qui est méchant ou gentil. Le langage est soutenu.

Le seul point négatif, c’est qu’il y a des mots que je n’ai pas compris. Sinon, le livre est bien.

Les personnages sont simples. Je les aime tous. Mon personnage préféré est Simon, le héros du livre ; il nous entraine avec lui et on imagine ce qui se passe.

Evan Niedergang – CM2 – Ecole Anne Frank – Danjoutin

 

Cosette – Alain Paraillous

Le résumé :

C’est l’histoire d’une petite fille qu’on appelait Cosette. Sa maman la laissa chez des aubergistes qu’on appelait les Thénardiers et qui ne lui donnaient  rien à manger .

La Thénardier ordonna à Cosette d’aller remplir le seau d’eau, elle y alla et passa devant une boutique de jouets. Elle vit alors une poupée ; elle resta devant à la regarder mais elle pensa aux Thénardiers alors elle courut aller remplir  le seau.

A l’entrée du bois, elle alla au puits, elle remonta le seau et elle se mit à pleurer. Le seau était trop lourd, elle disait «je ne peux pas, je ne peux pas ».

Tout à coup, le seau devint moins lourd. Cosette leva les yeux et vit un homme.

Il lui porta son seau jusque chez les Thénardiers. La petite dit : « tu peux me rendre le seau parce que Mme Thénardier n’aime pas cela … ».

C’était Jean Valjean.

Ce Jean Valjean était un monsieur très connu. Au moment de décéder, la maman de Cosette avait dit  à Jean Valjean « Quand je serai décédée ,vous vous occuperez de ma fille, le monsieur tint sa promesse.

Jean Valjean rentra chez les Thénardiers. Voyant que Cosette était mal traitée, il lui offrit la poupée qu’elle avait vue.

La petite fille mit son soulier en bas de la cheminée et alla se coucher. Jean Valjean mit une pièce d’or dans le soulier de Cosette.

Qu’allait-il se passer ?

La critique :

Ce livre raconte l’histoire d’un personnage d’un des livres de Victor Hugo, « Les Misérables » qu’il a écrit en 1862.

Le livre m’a plu car c’est l’histoire d’une petite fille et j’aime cela.

Les personnages était simples et bons sauf deux qui étaient méchants.

Mon personnage préféré est Cosette.

Le langage employé est soit familier soit soutenu.

Le début est rapide. Et l’écriture est plutôt soignée.

Le livre est un peu triste parce que c’est l’histoire d’une petite fille qui a perdu sa maman.

Clémence Paquelin – CM2 – Ecole Anne Frank- Danjoutin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lucie Aubrac Marion Besnard

Résultat de recherche d'images pour "lucie aubrac manon besnard"

Le résumé :

C’est l’histoire, pendant la deuxième guerre mondiale, de Lucie Bernard, jeune femme, fille de paysan.

Elle fait ses études à Paris pour devenir professeure d’histoire.

C’est à Paris qu’elle rencontre son mari Raymond qui est juif. Et la guerre commence ; Raymond se retrouve en prison et il est libéré avec d’autres.

Ensemble, ils créent le journal «Libération».

Raymond repart en prison car il est arrêté en même temps que Jean Moulin mais Lucie fait tout pour le faire sortir.

Elle demande de l’aide à des amis.

Que va-t-il se passer ?

La critique :

J’ai beaucoup aimé ce livre, mais il y avait trop d’images et j’ai trouvé cela dommage. Le livre est facile à lire mais il y avait aussi des mots compliqués.

Il y avait aussi du suspense, des moments où on est surpris par l’histoire .

Les personnages sont très courageux. Mon personnage préféré est Raymond.

Le rythme est rapide, l’écriture est soignée.

Quand on lit, le livre on a l’impression d’y être.

Matteo Bumbar-Roda – CM2 – Ecole Anne Frank Danjoutin

Les larmes de la maîtresse- Véronique Delamarre Bellégo

https://i2.wp.com/ec56229aec51f1baff1d-185c3068e22352c56024573e929788ff.r87.cf1.rackcdn.com/attachments/large/1/9/4/004362194.jpg?resize=196%2C329

Le résumé :

C’est l’histoire d’une classe et de sa maîtresse pendant une année scolaire dans le nord de la France.

Un jour avant la rentrée, Marie (un des personnages principaux) espère voir sur la liste qu’elle va avoir un maître ou une maîtresse gentils.

Elle apprend qu’elle a Mme Julia Jour, une nouvelle institutrice qui arrive à l’école parce qu’une ancienne s’est mise à la retraite.

Les élèves passent de très bons moments avec elle jusqu’au jour où elle se met à pleurer tous les jours.

Les élèves vont tenter de mener l’enquête pour savoir pourquoi elle est si triste.

Ils essaient de lui demander ce qu’elle a mais elle ne veut pas en parler. Ils décident d’enquêter dans son entourage…

La critique :

Le livre est plein d’humour et de suspense.

J’ai apprécié ce livre parce qu’il est joyeux et parce qu’il y a de l’humour.

Je le conseille aux amateurs de suspense.

Les lieux sont bien et ont une importance dans le livre. Les personnages sont marrants et originaux.

L’histoire se développe petit à petit. Le langage est soutenu et l’écriture est plutôt soignée.

L’auteur veut faire passer le message qu’il ne faut jamais se sentir coupable.

Je trouve ce livre très bien.

Loan Ranoux – CM2 – Ecole Anne Frank – Danjoutin